Le travail du jardin

La fumure et le travail de mes légumesplant

 

Je vis et travaille avec la nature , les saisons , les aléas climatiques qui sont de plus en plus difficiles à gérer . je suis moi même très sensible au temps , les rythmes solaires cosmiques. Je n’emploie pas de bouse de corne , ni de silice de corne , mais je pense être très proche de la biodynamie.

J’enrichis mon jardin avec du fumier de chèvre à 60% et du crottin de cheval à environ 40%. les deux sont compostés . Je met mon compost sur le labour lorsqu’il est presque comme du terreau , mélangé à la terre avec le motoculteur ou au trident à la mainprintemps Je travaille aussi avec le purin d’ortie et de grande consoude que je produit moi même . Je travaille dans la mesure du possible , avec des infusion de sauge et parfois de prêle et me fait aider par le calendrier lunaire de Maria Thun. Je ne réussis pas tout à 100%. .Le cours de la vie m’ a amené à diminuer ma surface de jardin et je pense que les légumes en ont bénéficié dans leur qualité et beauté.

Vous trouverez sur la page actualité les légumes en vente du moment.